ATTENTION ANNONCE FRAUDULEUSE EN CIRCULATION!

Nous vous informons que, pour le moment, le restaurant le 63 Orsay, n’ouvre pas d’autres restaurants sur la France et ne recherche pas de personnel…. Des annonces circulent en usurpant notre identité. Soyez vigilant!

Laurent Vincent, c’est un nom qui n’est pas nouveau pour les amateurs de bonnes viandes. En effet, c’est une chaîne de boucheries détenue par un véritable artisan boucher et charcutier qui n’est autre que Laurent Vincent.

Qui est vraiment Laurent Vincent ?

Laurent Vincent est un boucher qui exerce depuis 1986. Plus qu’un métier, la boucherie le passionne d’ailleurs, cette passion lui a été transmise par son père. Avec son professionnalisme et son savoir-faire, il a su proposer à tous des produits français de choix. Il ne propose que des viandes d’exception avec un excellent rapport prix/plaisir. La particularité de Laurent Vincent est qu’il privilégie le circuit court et direct. Il se n’approvisionne ainsi qu’auprès d’éleveurs d’exception rigoureusement sélectionnés. Ainsi, depuis une trentaine d’années, cet artisan boucher et charcutier se rend en personne tous les jours pour acheter des viandes chez les spécialistes des races de viande de qualité. Il mise également sur une production raisonnée : soin et respect des animaux, contrôles sanitaires réguliers… Grâce à ses qualifications et à son dévouement, il vient récemment d’ouvrir sa 5ème boucherie en région parisienne, à Rueil Malmaison. Les autres boutiques se trouvent à Suresnes, à Orsay, à Châtenay-Malabry et à Paris (Lecourbe).

Les produits proposés par les boucheries Laurent Vincent

C’est grâce à des produits français de grande qualité que les boucheries Laurent Vincent parviennent à fidéliser les clients. Les équipes accueillantes et chaleureuses sont présentes pour fournir de bons conseils sur le choix des viandes. Différents produits sont proposés comme les viandes de bœuf (feuilleté de bœuf, rosbif maître d’hôtel, filet de bœuf richelieu…), de veau (rayonnade de veau, rôti aux 3 champignons, rôti de veau à la royale…), d’agneau (couronne d’agneau, agneau oriental, millefeuilles d’agneau…), de volaille (canette, pintade, magret de canard, lapin…) et de porc (filet mignon au foie gras et figue, rôti de porc aux pommes, rôti de porc antillais…). À part ça, il y a aussi les plats traiteur avec les entrées (petits fours salés, bouchés au riz de veau, boudin blanc divers, foie gras de canard et escalope de foie gras frais), la charcuterie (plateau de charcuterie à la demande), le poisson (saumon fumé à la coupe, terrine de poisson diverse, escargot de Bourgogne, coquilles Saint-Jacques et saumon fumé sauvage), l’agneau (cochon de lait farci mariné, cochon de lait, chevreau entier, agneau de lait/gigot/épaule et rôti de volailles), les légumes (gratin dauphinois, gratin de courgettes, pommes dauphines et poêlée aux champignons) ainsi que les préparations (plats cuisinés, filet de Bœuf en croûte, sauce, gigot en croûte, cochon en croûte et civet de sanglier ou de biche).